Etude HMUC du bassin de l’Allier

Hydrologie Milieux Usages Climats

 

Etat d’avancement : Phase d’état des lieux

Le contexte sanitaire de 2020, ne nous a pas permis d’organiser des réunions de concertations réunissant l’ensemble des usagers « préleveurs » des bassins versants du Haut-Allier et de l’Allier aval, ainsi que les membres des commissions techniques.

Afin de communiquer sur les méthodes employées  et les synthèses de la phase d’état des lieux de l’étude HMUC, nous avons envoyé un rapport provisoire aux acteurs du territoires inscrits dans la commission technique en juillet 2020.

Concertation: Afin de partager les méthodes proposées et de consolider  et les résultats établis dans le rapport provisoire, les CLE ont choisi de consulter quelques acteurs d’octobre 2020 jusqu’à février 2021:

  • Services de l’Etat
  • Départements du bassin du Haut-Allier
  • Chambres d’agriculture et représentants des irrigants
  • Sociétés d’embouteillage et de thermalisme du bassin Allier aval
  • Structures gestionnaires en AEP

La consultation des structures gestionnaire AEP a été réalisée par l’envoi d’un courrier ou par un questionnaire en ligne demandant de  vérifier, modifier ou critiquer les données présentées dans un tableau présentant les données récoltées et estimées par le bureau d’étude Césame.

Les échanges avec la profession agricole ont été réalisés dans le cadre de 4 réunions répondant notamment a des demandes d’information sur l’utilisation des données portant sur l’irrigation dans la phase d’état des lieux jusqu’à la définition des volumes prélevables.

Concernant les industries ayant des plus grands volumes de prélèvements annuels ou celles réalisant des prélèvements sur des ressources en eau fragiles,  des rendez-vous ont et seront programmés afin de recueillir des données précises et les plus exhaustives possibles. Ces échanges bilatéraux sont et seront poursuivis pour toutes les phases de l’étude afin que les informations diffusées soient au préalable transmises aux industries avant leurs communications à l’ensemble des acteurs du territoire.

A l’issue de cette consultation, l’état des lieux des ressources en eau et des prélèvements sera présenté pour validation devant les CLE des SAGE Allier aval et du Haut-Allier et mars et avril 2021.

Contexte général

La satisfaction des besoins en eau a été définie comme étant un enjeu essentiel pour les SAGE Allier aval et Haut-Allier. Dans un contexte de changement climatique, et quelle que soit la nature de l’usage (alimentation en eau potable, agriculture, industrie ou encore tourisme), il est indispensable de mettre en place une gestion durable des ressources afin d’anticiper tout conflit d’usage, si des demandes complémentaires venaient amplifier le volume des prélèvements actuels.

Les Commissions Locales de l’Eau des SAGE Allier aval et Haut-Allier ont inscrit dans leur Plan d’Aménagement et de Gestion Durable la nécessité de mener une étude globale (Hydrologie, Milieux, Usages, Climat) à l’échelle du bassin versant de l’Allier. Cette étude a pour objectifs principaux d’affiner les connaissances sur l’adéquation besoin-ressource, mais également d’estimer les tendances d’évolution climatique, démographique et économique afin d’adapter au mieux la gestion des ressources.

Réunions :

  • Réunion de lancement de l’étude le 19 mars 2019 à Sauxillange

————————–