Projet de recherche CAPRICE

Approche Interdisciplinaire pour la Caractérisation des Ressources en Eau de la Chaîne des Puys

Caractérisation des Ressources en Eau des bassins versants de Côme et Veyre

 

– Réunion de lancement le 17 janvier 2019: Compte-rendu et Présentation

La genèse du projet

 

 

Les nappes de la Chaîne des Puys sont, par leur quantité et leur qualité, des ressources en eau souterraine stratégiques à l’échelle du bassin Loire Bretagne. Le schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux (SDAGE) les qualifie de nappes à réserver pour l’alimentation en eau potable (NAEP).

Pour faciliter une gestion équilibrée de ces ressources, les commissions locales de l’eau (CLE) des schémas d’aménagement et de gestion de l’eau (SAGE) Sioule et Allier aval ont mis en place une commission inter-SAGE pour définir une gestion volumétrique à l’échelle de la Chaîne des Puys qui aura pour vocation de partager la ressource en eau de manière équitable entre les différents usagers de l’eau, tout en préservant son renouvellement quantitatif et sa qualité remarquable (dispositions 2.1.1 du SAGE Allier aval et disposition 3.1.1 du SAGE Sioule).

Dès 2014, les 2 CLE ont souhaité engager un programme de recherche sur plusieurs années afin de renforcer les connaissances actuelles préalablement à l’écriture du schéma de gestion. L’objectif est de mieux comprendre le fonctionnement des ressources souterraines : comment les circulations de l’eau s’effectuent, combien de temps faut-il pour recharger les systèmes aquifères, quel est le volume d’eau exploitable, quelles évolutions peut-on attendre avec le changement climatique… et ce sur l’ensemble des 10 sous-bassins de la chaîne des Puys.

Afin de définir les faisabilités technique, administrative et financière du projet, un rapprochement s’est opéré avec le Laboratoire Magmas et Volcans de l’Observatoire de Physique du Globe de Clermont (OPGC) à l’Université Clermont Auvergne (UCA) (-), l’Agence de l’Eau, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et l’Établissement Public Loire.

Au cours des années 2015 et 2016, le projet n’a cessé de s’enrichir au fil des échanges avec les unités de recherche. Initialement axé uniquement sur les aspects quantitatifs, c’est désormais un projet ambitieux multi-thématique sur 3 ans qui a été bâti, autour duquel de nombreux partenaires techniques et experts scientifiques se sont associés.

Après 2 ans de montage administratif et financier, l’Agence de l’Eau Loire Bretagne (20 %) et l’Union Européenne via les Fonds du FEDER Auvergne (53%) ont accepté de financer le projet dont le coût total s’élève à 1 375 000 € HT. L’implication de l’équipe scientifique de l’UCA représente 27% du budget total.

Le contenu du projet

 

L’équipe scientifique du Laboratoire Magmas et Volcans (OPGC, UCA), en étroite collaboration avec les Commissions Locales de l’Eau des SAGE Allier aval et Sioule, propose une Approche Interdisciplinaire pour la caractérisation des Ressources en Eau de la Chaîne des Puys (CAPRICE).

Le projet de recherche CAPRICE a pour objectif :

  • d’améliorer la connaissance géologique des 10 sous-bassins de la Chaine des Puys,
  • de caractériser les masses d’eau souterraine,
  • d’identifier les relations entre les ressources en eau souterraine et les milieux aquatiques superficiels et
  • d’évaluer l’impact des modifications anthropiques et naturelles du régime des eaux souterraines sur les milieux aquatiques.

En s’appuyant sur l’expertise des autres partenaires scientifiques du projet : l’équipe de Gochimie de l’Université Jean Monnet de Saint-Étienne et le centre de recherche commun ARMINES (rattaché à l’Ecole Nationale Supérieure des Mines Saint-Etienne), le projet CAPRICE propose une caractérisation géologique/géophysique, géochimique et hydrologique de deux sous-bassins de la Chaîne des Puys aux propriétés géographiques et géologiques différentes (Cheire de Côme, côté ouest, et vallée de la Veyre, sur le versant est) afin de contraindre au mieux le fonctionnement hydrologique et hydrogéologique de chacun d’eux.

Le programme CAPRICE sera réalisé sur 3 ans durant lesquels l’’acquisition des données, leur traitement et la modélisation devraient permettre de comprendre le fonctionnement hydrodynamique de ces deux bassins versants témoins. La méthodologie mise en œuvre pourra ensuite être transposée aux autres bassins versants de la Chaîne des Puys.

À l’issue du programme de recherche, un modèle conceptuel du fonctionnement hydrodynamique sera proposé pour les 2 sous-bassins étudiés et étendu à l’ensemble de la Chaîne des Puys. Il servira d’appui aux SAGE pour l’élaboration de préconisations de gestion de l’eau s sur l’ensemble de la Chaîne des Puys et la production de fiches méthodologiques de diagnostic simplifié et de diagnostic poussé seront produites à destination des gestionnaires.

De par la diversité des méthodes scientifiques employées et son approche pluridisciplinaire et partenariale avec les gestionnaires, le projet CAPRICE constitue incontestablement un programme de recherche innovant, dont les résultats seront mis à la disposition de la communauté scientifique et de l’ensemble des acteurs du territoire, grâce à des outils de communication et de partage de la connaissance performants. En effet, en plus de représenter un enjeu majeur pour les scientifiques et de fournir un outil indispensable pour les gestionnaires, ce projet sera sans nul doute source d’un grand intérêt pour l’ensemble de la population.

Durée: 3 ans  (2019-2021)

Responsables scientifiques à l’Université Clermont Auvergne – Laboratoire Magmas et Volcans

  • Philippe LABAZUY (Ph. Adj.) Géophysique, Volcanologie
  • Franck DONNADIEU (Ph. Adj.) Géophysique, Volcanologie
  • Charley MERCIECCA (Pr ass.) Géologie, Géotechnique
  • Olivier MERLE (Pr) Géologie, Volcanologie
  • Nicolas OLIVIER (MCF) Géologie

a
Le projet CAPRICE est financé grâce aux Fonds Européens de développement régional d’Auvergne-Rhône-Alpes et l’Agence de l’Eau Loire Bretagne.